mercredi 23 mai 2012

Panna Cotta aux asperges et parmesan

Le fait que j'aime les panna cotta n'est pas nouveau. J'avais envie d'en faire depuis un moment, je voulais une panna cotta salée et fraiche.

Une recette fraiche avec ce beau temps c'est une bonne idée. En plus si on les fait dans des petits moules en plastique (type tupperware avec couvercles dessus/dessous) on peut les prendre pour un pique-nique! Puis si on utilise que de la crème liquide légère, c'est aussi un peu régime non ?!

Personnellement j'utilise toujours de l'agar-agar, je ne sais pas pourquoi vu que récemment j'ai trouvé des feuilles de gélatine, mais je pense que j'aime bien ça!

J'avais des asperges fraîches, et du parmesan, ce dernier fait partie intégrante de mon réfrigérateur, j'en ai toujours!. Voilà comment est venue l'envie de faire cette panna cotta. Le résultat est surprenant et franchement bon. Je suis encore en phase d'hésitation, entre la déguster tiède ou froide accompagnée soit de salade, soit d'un steak cuit au BBQ (un pur moment de bonheur en bouche). 

Alors je vous laisse décider, me donnerez-vous votre avis sur la question? Je l'espère!

Psst, en passant, vous avez remarqué mes dernières recettes sont salées, beau changement non? Ok! J'avoue, ce sont les quatre kilos que j'ai en trop qui me motivent à cuisiner et partager davantage de recettes salées. Le temps aussi y est pour beaucoup, j'ai des envies de pique-niques (cakes salés, muffins, salades et autres) et de BBQ!! Du coup, cela me laisse un peu de temps pour perdre ces petits kilos mais aussi cela me permet d'arrêter d'en prendre ;)!


Panna Cotta aux Asperges et parmesan


Ingrédients :
  • 2 bottes d'asperges (environ 300grs)
  • 60 cl de crème liquide 5%
  • 50 grs de parmesan râpé
  • 1 c.a.s/table spoon aneth sèche ou fraîche hachée
  • 1 œuf dur
  • 1 c.a.c/tea spoon d'agar-agar
  • Sel & poivre au goût
     
Préparation :

Laver et couper les queues des asperges, puis les plonger dans une casserole d'eau bouillante et cuire pendant 5-10 minutes. Égoutter et passer sous de l'eau froide pour garder la couleur et réserver.

Faire cuire un œuf dur, enlever la coquille et réserver.

Mettre les asperges cuites et égouttées avec l’œuf dur dans un bol et mixer le tout. Réserver.

Dans une casserole, porter la crème liquide à ébullition avec la cuillère d'agar-agar, laisser bouillir un peu (1-2 minutes). 

Hors du feu ajouter le parmesan, mélanger pour que ce dernier fonde. 

Ajouter ensuite la purée asperges/œuf et l'aneth. Saler et poivrer à votre goût. Bien mélanger et mettre dans des ramequins. Laisser refroidir à température ambiante et mettre au réfrigérateur pour la nuit (8-10h minimum).


Source : Panna cotta, Maya Barakat-Nuq, Hachette pratique

vendredi 18 mai 2012

Cocottes de poulet & champignons au pesto d'estragon

Aujourd'hui je présente une recette de cocotte. L'année passée pour la fête des maman, j'ai eu un coffret mini-cocottes (4 cocottes et un livre de recettes). J'ai testé déjà plusieurs recettes du livre, c'est chouette et rapide les cocottes!
 
J'avais envie de changer un peu la recette de la fameuse cocotte poulet/champi (bonne cela dit). Ayant un bon pesto maison à l'estragon, je me suis dis pourquoi pas l'utiliser? Le résultat était comment dire woaw! Oui oui woaw! J'étais super étonnée, quoique rien qu'à l'odeur je me doutais que cela devait être délicieux.

Donc, aujourd'hui deux recettes en une! La chance, la fin de semaine s'en vient et vous avez une nouvelle idée de repas. En plus les ingrédients utilisés se trouvent souvent (voir très souvent) dans votre cuisine!
 
Sur ce, je vous laisse à la recette et vous souhaite une belle fin de semaine, Gourmande bien sûr ;> !


Cocottes de poulet & champignons 
au pesto d'estragon




Ingrédients :
Pesto
  • 20 grs de noisettes (en poudre c'est plus facile, mais moins de plaisir à cuisiner!)
  • 2 poignées d'estragon séché
  • 30 grs de parmesan (râpé)
  • 1 gousse d'ail
  • Jus d'un citron vert frais
  • Huile d'olive (quantité à l’œil en fonction de la consistance)
  • sel au goût

Cocotte (donne 4 mini cocottes + 1 lunch)
  • 4/5 filets de poulet
  • 2 belles poignées de champignon «Mini Bellas» lavés et tranchés
  • 3 c.a.c/teaspoon de pesto d'estragon
  • crème fraiche liquide 5% (environ 20-50ml)
  • 1/3 d'oignon coupé en dés
  • Huile d'olive
Préparation :

Préparer le pesto avec le mortier : piler les noisettes, une fois réduites en poudre ajouter l'ail. Mélanger un peu et ajouter l'estragon puis le parmesan continuer de mélanger afin d'obtenir une pâte. Pour finir, ajouter l'huile d'olive petit à petit, tout en mélangeant avec le mortier jusqu'à obtention de la consistance souhaitée pour le pesto.

Préparer le pesto au robot (mixeur) : mettre les noisettes en premier, réduire en poudre. Une fois cette étape franchie, ajouter le reste des éléments; sauf l'huile d'olive à ajouter petit à petit. Mixer jusqu'à obtention de la consistance souhaitée.

Conserver le pesto dans un récipient hermétique, recouvrir d'une fine couche d'huile d'olive. Cela se garde ainsi jusqu'à deux semaines. Si vous souhaitez en congeler, faire la recette mais sans le parmesan, vous ajouterez celui-ci au moment de l'utilisation.

Préparer les cocottes.

Couper les filets de poulet en dés, faire revenir ces derniers dans un peu d'huile d'olive sur feu vif avec les oignons. Les filets prennent une belle couleur. Ajouter les champignons préalablement lavés et tranchés laisser saisir quelques minutes.

Diluer le pesto dans la crème fraiche liquide, et ajouter ¾ de cette préparation dans la poêle. Saler & poivrer au goût et mélanger le tout. Laisser encore mijoter un peu vérifier la cuisson du poulet. Dès que c'est cuit (environ 10min.), remplir les cocottes, verser un peu de la crème au pesto restante et servir aussitôt!

Conseil : mettre vos cocottes au four pour les garder chaudes avant de les remplir.

Sources : inspirée de Pesto maison, Joshua Clever, Marabout + Les cocottes, Thomas Clouet, i2c






jeudi 17 mai 2012

Pilons de poulet et pommes de terre rouges

Je vous propose aujourd'hui une recette bien simple, pas de chichi ni tralala. Une recette avec des éléments qu'il nous reste de la préparation d'un repas ou d'un repas en lui-même et que souvent (enfin pour ma part) nous congelons. Ces derniers restent d'ailleurs souvent au fond du congélateur car on ne sait finalement jamais quoi en faire ou on les oublie tout simplement!

Donc, j'avais dans mon congélateur des pilons de poulet, reste de la préparation d'un couscous (fait par belle-maman, humm c'était bon!) dans lequel nous avions mis uniquement les hauts de cuisse.

Ces pilons, je les regardais souvent en me demandant ce que j'allais bien pouvoir faire avec, car bon il faut le reconnaitre il n'y a pas grand chose à manger dessus. 

J'avais aussi, suite à un filet mignon de porc à l'érable, un reste de sauce que j'ai congelé, elle était si bonne que je trouvais cela bête de la jeter. 

Un jour, je me suis dis, allez aujourd'hui on s'occupe des pilons! Je pensais les faire comme des cuisses de poulet, à la moutarde et grillés au fou. Finalement, la sauce m'a fait de l’œil dans le congélateur, et hop la voilà elle aussi sortie pour décongélation!

J'avoue que j'ai un doute à un moment, pensant que la sauce allait goutée le porc, mais au final cela rendait bien et c'était bien bon! Même mon amoureux m'a remercié pour ce bon souper!

J'avoue que pour les quantités, quand c'est comme ça, c'est souvent à la louche comme on dit! J'ai essayé de noter au mieux le processus c'est déjà pas mal, non? 


Promis la prochaine recette je ferai mieux :)! La photo n'est pas top, je l'ai prise une fois que nous avions mangé notre assiette! Bah oui on goute avant de partager! Du coup, une mise sur assiette rapide (avant de mettre le tout dans la boite à lunch)!

En même temps, on n'a pas tous les jours le temps de faire une présentation digne d'un resto. On est à la maison, là et en semaine!

Pilon de poulet et pommes de terre rouges



Ingrédients :

  • 5 pilons de poulet
  • 2 gousses d'ail
  • huile d'olive
  • sel et poivre
  • eau chaude environ 250ml, à prévoir à l’œil.
  • pommes de terre rouges quantité, faites en fonction de ce que vous avez et du nombre de personne à nourrir
Préparation :

Faire revenir les pilons de poulet dans une casserole avec l'ail et l'huile d'olive.
Décongeler la sauce en la passant sous un jet d'eau chaude. Mettre la sauce dans un bol et ajouter de l'eau chaude pour obtenir une sorte de bouillon qui servir pour recouvrir les pilons dans la casserole.

Ajouter le bouillon dans la casserole et faire mijoter à feu doux.

Laver les pommes de terre et les couper en rondelle plus ou moins épaisses. Les mettre dans la casserole avec les pilons. Couvrir la casserole et laisser mijoter à feu doux 30 minutes, jusqu'à ce que les pommes de terre et les pilons soient cuits.

Mettre les pommes de terre et la portion de pilon (1 pour les enfants et 2 pour les grands) dans les assiettes, recouvrir d'un peu de jus et servir.

Source : ma tête






lundi 14 mai 2012

Tartare de saumon et mangue à l'huile de vanille

Le printemps était bien là la fin de semaine dernière, et avec lui mes envies de manger froid ou frais. Un tartare s'annonçait déjà depuis quelques temps. En fait j'y pensais beaucoup car je suis habituée à certains types de poissons que j'ai l'impression de ne pas trouver ici. Je dois me pencher sur la question rapidement!

Donc, j'avais une envie bien précise pour mon tartare, un que j'avais déjà fait et qui m'avait scotchée comme on dit! Un tartare avec de la Dorade. J'aime les tartares qui permettent de manger un poisson autrement. D'ailleurs en carpaccio la Dorade, c'est bien bon aussi! Et hop mine de rien une deuxième recette dans la recette ;)!

Revenons à nos poissons... Après quelques recherches sur le Web, je vois que je peux remplacer la Dorade (que je ne sais pas où trouvé ici ni à quel prix hein?) par du saumon. Bon sur le coup, cela me tente bien moins. C'est courant un tartare de saumon me direz-vous... 
 
Mais l'envie est trop grande, alors me voici donc avec un tartare qui fera des heureux! Allez c'est rapide et si bon! Et un tuyau pour les lectrices/lecteurs québécois pour acheter de la vanille pas trop cher, ici! En plus quand tu reçois l'enveloppe ça sent bon, mais bon!

Tartare de saumon et mangue 
à l'huile de vanille


Ingrédients :
  • 300 grs de saumon
  • 1 tomate
  • 1 mangue mûre
  • 1 échalote
  • 1 petit bouquet de coriandre
  • 1 gousse de vanille (ou la pointe d'un couteau de vanille en poudre)
  • le jus d'un citron vert
  • 5 c.a.s/table spoon d'huile d'olive
  • Sel & poivre

Préparation :

Bien enlever toutes les arrêtes du saumon (perso j'ai converti une pince à épiler en spécial cuisine).
Couper le saumon en petits dés et réserver au frais.

Chauffer de l'eau dans une bouilloire ou casserole, plonger la tomate dedans quelques secondes. Éplucher la tomate et la couper en petits dés aussi. Mettre le tout dans un saladier.

Éplucher la mangue et la couper en dés (encore, et oui!). Hacher l'échalote et la coriandre. Ajouter le tout aux tomates, remuer délicatement et réserver.

Préparer la vinaigrette : fendre la gousse de vanille et racler l'intérieur pour ne garder que les graines noires (d'où l'intérêt de prendre du caviar de vanille ou vanille en poudre). Mettre ces derniers dans un petit bol. Presser le citron et ajouter le jus à la vanille puis l'huile d'olive. Saler et poivrer au goût. Fouetter le tout pour bien répartir les graines de vanille.

Réunir le saumon avec la tomate et la mangue. Verser la vinaigrette dessus et mélanger délicatement. Garder le tout au frais jusqu'au service.

Mettre un peu de salade dans une assiette, prendre un cercle à pâtisserie puis le déposer sur les feuilles de salade. Remplir le cercle avec le tartare, presser légèrement pour que cela prenne la forme, puis ôter le cercle à pâtisserie tout doucement (ainsi cela restera joli) et servir tout de suite!

Source : adaptée de Tartare de dorade assaisonné d'huile de vanille et de mangue de Cyril Lignac, Cuisine attitude, édition Hachette






vendredi 4 mai 2012

Brochettes poulet et légumes racines marinés

Cela fait un moment que je n'ai pas mis une recette salé sur ce blog... J'ai l'impression que je fait du pain et des gâteaux uniquement! Et bien non!

Le printemps joue à cache cache mais nous on a des envies de soleil, de soupers dans le jardin. Dans les rues du quartier cela faisait déjà quelques jours (voir semaine) que lors de nos balades à trottinette ou vélo on sentait les bonnes odeurs des BBQ! Cela nous faisait envie, mais nous n'avions pas la bête! C'est chose fait nous avons un beau BBQ, hourra!

Ah, le bonheur de manger une bonne viande grillée, des brochettes et autres; ah l'inspiration (et la joie) de se dire ce soir je fais BBQ, on mange quoi?!

J'avais du poulet des piques à brochettes et des légumes racines... Une envie de marinade s'est imposée comme une évidence. Donc marinade pour le poulet et pour les légumes! Un régal!

Vite la recette histoire de faire pareil cette fin de semaine sous le soleil éclatant (ou pas)!

Brochettes poulet et légumes racines en marinades



Ingrédients :

Les légumes
  • Carottes, panais, rabioles (carottes de couleur)
  • 2 c.a.s/table spoon de sirop d'érable
  • 3 c.a.s/table spoon d'huile d'olive
  • Épices au choix, pour moi cumin
  • Thym
  • Sel & poivre

Vous pouvez aussi ajouter dans les légumes des oignons. Pour les quantités je fais avec le sac mélange de légumes racines que je trouve à l'épicerie. S'il m'en reste c'est aussi bon réchauffé dans un lunch!

Les brochettes
  • Filets de poulet
  • 5 c.a.s/table spoon de miel
  • 4 c.a.s/table spoon d'huile d'olive
  • 2 c.a.s/table spoon de sauce soja
  • graines de sésame
  • Sel & poivre
Je vais passer aux piques à brochettes en métal car celles en bois, même si je les avais fait tremper dans l'eau avant ont un peu brûlées!
Préparation :

Pour les brochettes
Couper le poulet en lanière et réserver.
Mélanger dans un bol le miel, l'huile d'olive et le soja, saler et poivrer. Ajouter les lanières de poulet, mélanger bien, couvrir d'un film plastique et mettre au frais pour 2h minimum.
Une fois le temps de marinade passé, faire vos brochettes les saupoudrer de graines de sésame et les cuire au BBQ.

Pour les légumes
Préchauffer le four à 220ºC.
Peler les légumes, les couper dans le sens de la longueur en deux puis encore en deux, réserver.
Dans un bol mélanger le sirop d'érable, l'huile d'olive, le thym. Ajouter les légumes coupés, veiller à ce que tous soient bien recouvert de la marinade.
Prendre une plaque à pâtisserie la recouvrir de papier parchemin/cuisson et y déposer les légumes. Verser le restant de sauce sur les légumes et enfourner pour 13 minutes.
Retourner les légumes et remettre 12 minutes.

Servir chauds avec les brochettes!


Source : les légumes - Cuisiner avec le sirop d'érable du Québec, Anne Fortin, Éditions Cardinal / le poulet : un mixte de recettes vues sur le net et du contenu de mes placards!